Orgue (vue d'emsemble)

Photo : P. Poitou

Le grand orgue de la cathédrale Saint-Alain

En 1523, quelques années après l’achèvement des grands travaux du clocher, sous l’épiscopat de Simon de Beausoleil (1514-1525), est décidée la construction d’un grand orgue pour la cathédrale Saint-Alain. Une tribune est aménagée contre le mur ouest de la nouvelle travée.

Un extraordinaire buffet en bois polychrome en occupe toute la largeur, éclairé par les deux nouvelles baies gothiques. Sur un dessin parfois attribué à Nicolas Bachelier, cet ensemble exceptionnel, vraisemblablement confié à des ateliers de sculpteurs toulousains, est un témoignage unique de l’épanouissement des idées et formes de la Renaissance dans le Midi.

Assis sur un socle marqué de huit pilastres décorés, Il s’étage en plusieurs registres architecturés, au premier niveau duquel s’étale une frise de médaillons d’où surgissent de superbes bustes de personnages à l’antique. Les tuyaux de façade sont compartimentés par de fins pilastres décorés d’éléments décoratifs sculptés. Deux joues à décors végétaux encadrent harmonieusement l’ensemble.

Il ne reste rien du jeux primitif de l’orgue, remplacé en 1876 par un magnifique instrument signé du grand facteur Aristide Cavaillé-Coll.

Slide background

Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

Photos : P. Poitou