L’équipe de restauration vient d’achever la restauration des décors peints des voûtes de l’abside, sur lesquelles sont représentés les bustes des apôtres dans des médaillons, entourés de décors architecturés gothiques.

Un voûtain de l'abside avant et après restauration

Un voûtain de l’abside avant et après restauration

A l’occasion de la restauration de ces peintures, le nettoyage général a permis aussi de redécouvrir les éléments de décor sculpté. L’abside de la cathédrale a été construite au début du XIVe siècle. On sait qu’elle est achevée en 1332, date à laquelle le premier évêque du nouveau diocèse, Roger d’Armagnac, consacre le maître-autel. La clé de voûte présente, dans un médaillon circulaire, l’Agneau nimbé tenant dans ses pattes l’étendard de la Résurrection. Une figure d’évêque est sculptée sur un côté de la clé, signalant le nouveau statut de Lavaur, chef-lieu d’un diocèse.

Les cinq baies du sanctuaire possèdent des petits chapiteaux finement sculptés, où se découvrent quelques petits personnages et chimères dans un décor de feuillages.

101 (1)

Clé du voûte de l’abside (Agneau nimbé et buste d’évêque) et chapiteau d’une baie du sanctuaire.

Le travail se poursuit maintenant sur les voûtes et parties hautes de la travée de chœur, où de nombreuses fissures sont à combler avant reprise du décor.

restauration-travee-choeur

Démarrage du travail de restauration dans la travée de chœur.