montage de l'échafaudage

montage de l’échafaudage

Le chantier de restauration des décors peints a démarré au mois de novembre 2013, pour la première tranche qui concerne l’abside et la travée de chœur.

Après le montage de l’échafaudage, l’équipe de restaurateurs s’est mise au travail sur les décors des voûtes de l’abside, dont certains avaient été presque totalement effacés suite à des infiltrations d’eau. À cet endroit, l’iconographie est celle du Christ et de la Vierge, accompagnés du collège apostolique, dont les bustes sont représentés dans des médaillons.

Après dépoussiérage et gommage, la couche picturale est refixée à l’aide d’une résine acrylique. Les parties les plus abîmées et salpêtrées sont reprises à neuf, avec un mortier de chaux, et les fissures sont comblées grâce à un mortier d’injection.

Ces étapes terminées, la restauration se poursuit avec la reprise picturale des décors, avec un mélange de pigments délayés et de chaux.

Quelques sondages ont permis d’apercevoir le décor antérieur à celui du XIXe siècle. On trouve notamment un décor du XIVe siècle, contemporain de la construction de l’abside, constitué de frises végétales, de rubans et de blasons à fleurs de lys.

travaux de restauration

dépoussiérage médaillon voûte